I opened (Paris’) doors by naively sending a message on Instagram

[ENG below]

J’errais un peu bêta sur mon cher smartphone quand je suis tombée sur le profil de Mathilde. Je cherchais machinalement des gars et des filles inspirant-e-s qui aimaient les deux-roues. Le deux-roues gentiment sauvage tu vois, rebelle et subtil, le deux-roues impétueux mais pas rustre.
@womanwhorides… je ne pouvais pas la manquer !

Wandering on my phone once again, I came across Mathilde’s profile. I was mechanically looking for some inspiring folks who loved to ride two wheels the rad way. The rebel but subtle, spirited but not boorish.
@womanwhorides… couldn’t miss it right?

On attend quoi au juste ? Rien à perdre, voilà un message spontanément envoyé, une réponse enthousiaste, puis un billet de train Lille – Paris, et nous voilà sur une terrasse parisienne au bord de la Seine. Quel chouette moment pour apprendre à se connaître. A cette période là, Mathilde n’a son permis que depuis peu de temps, mais elle a déjà roulé sur plus de motos que toi mon gars ! (well, que moi du moins). Avec son hashtag magique #prêtemoitamoto, elle prend un malin plaisir à essayer n’importe quelle bécane passant par là, en profitant de la vie le smile derrière le casque, aussi simple que ça.

So let’s get going! Here is a message sent, an enthusiastic answer, a train ticket bought from Lille to Paris and here we are, on a sunny terrasse by the waterside, naturally getting to know each other. At that time Mathilde doesn’t ride for a long time, but she had already ridden more bikes than you mate! (well than me, at least). Using the magic hashtag #prêtemoitamoto on Instagram (which literally means #lendmeyourmotorbike) she takes a malicious delight to try her friends’ bikes and just enjoy life on them, as simple as that.

A partir de là, Mathilde m’intègre petit à petit dans son monde de bikers parisiens… Je rejoins le groupe des «
Tricoteurs »  et on se retrouve à plusieurs reprises à « la Forge » pour 2-3 verres de vin.
Je découvre en Mathilde une personne adorable, toujours positive et enthousiaste ! Quelle chouette rencontre, surtout que l’anecdote instagram’esque est pour le moins originale. Motors & Soul  2016 fut ensuite une belle étape pour moi: je n’avais pas de moto à ce moment là et me voici chanceuse: Mathilde m’a naturellement proposé de me prendre en tant que passagère sur sa petite Honda survoltée.

Starting from there, she helped me digging little by little in her Parisian bikers world… I’m introduced to the riders group « Les Tricoteurs » and we go get some fresh beer at « La Forge ». Mathilde is such a kind, positive and enthusiastic person! What a great encounter, I was very happy to see that meeting great people was actually possible this way. We did a bunch of events together. Motors & Soul 2016 was a first big step for me, I didn’t have any bike at this time and I felt lucky: Mathilde took me as a passenger on her over-boosted little Honda 125cc. Folks were making fun of us saying we couldn’t follow them on a 125cc. Dude you’re kidding, we killed it! I was captivated by this new world, full of vintage and neo-retro bikes, custom culture spread all around this « very chic » Château de Neuville.

Au vu de mon seul fichu permis A2 à ce moment là, je pouvais uniquement essayer le nouveau Scooter BMW C-Evolution 650 scooter. Certes, vous vous demanderez peut-être ce que faisait cette bête futuriste 100% élec’ à un tel évenement (moi aussi, sur le coup). Mais croyez-moi, j’ai cru que j’allais décoller pour de bon. Nom de nom ce truc est un TAPIS VOLANT ! Passage de 0 à 50km/h en 2,7 secondes, d’autant plus perturbant du fait qu’absolument aucun bruit ne sort de cette machine, si ce n’est un petit ronronnement constant. OKOK, il n’y pas le kiff de l’odeur d’échappement et du piston qui te frappe le derrière, mais je peux vous dire que les sensations furent au rendez-vous.

According to the motorcycle driving licence I had at that time, I could « only » test the new BMW C-Evolution 650 scooter 100% electric. Well you’d wonder what the hell this kind of tho-wheels machine was doing there (well so did I). But maaan, I was flying like on a magic carpet on this one! 0 to 50 km/h in 2.7 seconds, and so disturbing as we couldn’t hear a thing from the engine, that was the most impressive. I admit it, you can miss the smell of oil, but I can tell you, great sensations on this one.

C’est aussi à ce moment là que j’ai rencontré Laurent, très précisément sur un tronc d’arbre -yep- assis là tous les deux par hasard. Laurent est aussi connu pour se cacher derrière« OLLI Motorcycles »; il prépare de superbes motos dans son atelier caché en Normandie, loin de l’agitation de la capitale. Sa CB750 Viper Green resterait-elle ma favorite pour le moment ?

This is also where I met Laurent, basically because we sat on a tree trunk (yep) side by side by chance. Laurent is also known as « OLLI Motorcycles », he prepares great bikes in a workshop based in Normandy, far from the bustle of Paris. Go take a look! My favorite one might be his CB750 Viper Green.

Curieux-se de découvrir une 2nd histoire kickée grâce à la magie d’Instagram ? (ils ne me payent pas promis). C’est par là ! (soon)

Want to hear about a 2nd magic Instagram story? (I swear they don’t pay me hey). ➔ Jump there!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s